Mademoiselle Chérie

Mademoiselle Chérie

Je suis très heureuse de vous annoncer l‘ouverture de cette nouvelle vente privée!! Mademoiselle Chérie est une créatrice que j’affectionne depuis longtemps. J’aime son univers sixties et toutes ses collections.
Curieuse de nature, je suis donc allée lui poser quelques questions pour en savoir davantage!

Quel est ton parcours?

J’ai voulu devenir styliste de mode à l’âge de 6 ans.
J’ai eu la chance de pouvoir bénéficier de cours de dessin depuis mon plus jeune âge.
Grâce à ces cours j’ai passé et obtenu un baccalauréat littéraire spécialisation arts plastiques au lycée Bernard Palissy d’Agen puis j’ai intégré l’école ESMOD bordeaux pendant 2 ans et Esmod Paris, pour la dernière année de spécialisation, dont je suis diplômée. Lors de mes études au sein de l’école Esmod, j’ai choisi la spécialisation sportswear homme femme et enfant.
Mon diplôme en poche, j’ai travaillé pendant 5 ans pour la marque be you # k (groupe buffalo) en tant que styliste, modéliste et infographiste. Pendant ces 5 années j’ai été l’assistante de Jean Elbaz (considéré comme étant le Pape du jean, notamment créateur des marques Chipie et Cimarron).
Je me suis ensuite installée à mon compte et je suis devenue chef de produit, styliste, modéliste et infographiste free lance pour de nombreuses marques notamment Cassiopée, Ruedo, Pasa, le SUA (club de rugby d’Agen). Je me déplaçais dans les usines aux Portugal et je gérais sur place les chaînes de production.
Pour parfaire ma formation j’ai accepté un poste de styliste spécialisation maille dans la grande distribution pour la chaine de magasins Stylecco. Ce passage dans la grande distribution avec ce travail en collaboration avec les pays asiatiques m’a conforté dans mes choix de ne pas gérer mes futures collections comme c’était le cas dans cette société.
Je tenais absolument à créer ma propre marque de prêt à porter femme en faisant particulièrement attention aux détails, ainsi qu’aux matières employées et à l’importance de faire travailler les pays européens et désormais la France en montant moi-même mes créations contrairement à ce que l’on pouvait trouver dans ces chaînes de grandes distributions.

 

D’où te vient cette passion pour les années 60?

Cette passion est née dès mon plus jeune âge grâce à mon idole, Claude François.
J’ai toujours admiré son travail si complet de chanteur, compositeur, chorégraphe mais aussi styliste, photographe …

Je puise également mes idées des designers de l’époque tels que Eames, Guariche, Le Corbusier (ceci provient de mon deuxième métier de Tapissier en sièges/décorateur d’intérieur)

J’ai souhaité appeler ma marque « Mademoiselle chérie » en hommage à cette époque que j’aime tant. En effet, Mademoiselle chérie provient de la contraction du magasine « Mademoiselle âge tendre » et de la série emblématique de l’époque à savoir « les Saintes chéries »(une de mes séries préférées avec Ma sorcière bien-aimée).

 

Un petit aperçu de la collection vous montrera à quel point le côté sixties est présent

robe-corail-fleurie-mademoiselle-cherie VESTE-jackie TOP-PIU-PIU-CORAIL
Quelles sont les femmes de ta famille ou autres qui t’ont inspirés ces vêtements?

Les femmes qui m’inspirent ces vêtements sont Audrey Hepburn pour qui je voue une véritable admiration, Jackie Kennedy ainsi que des actrices italiennes comme Sophia Loren. L’Italie a une importance capitale dans mon travail. J’aime puiser des idées dans les films italiens des années 50 sans doute pour rendre hommage à mes origines.

 

Comment choisis tu tes tissus qui sont toujours de grande qualité?

Je fais toujours attention à la provenance de mes tissus et à leurs lieux de fabrications que je souhaitent français ou italiens.
Je me déplace pour cela aux différents salons de tissus tels que Première vision, le geatso ou lors de mes voyages.
Et j’utilise le minimum de couleurs sombres.

 

3 photos de tes 3 objets préférés

Capture d’eěcran 2014-07-28 aĚ 10.35.24(1) Capture d’eěcran 2014-07-29 aĚ 13.34.56(1) Capture d’eěcran 2014-07-29 aĚ 13.41.48(1)

photo n1: mon teppaz oscar senior
photo n2: mon téléphone en bakélite
photo n3: un de mes fauteuils cocktail pieds compas retapissé par mes soins

 

Le lieu où tu aimerais vivre si tu en avez la possibilité?

Même si cela semble impossible mon rêve serait de vivre à Venise là où ma famille est originaire.

 

Si tu croisais un bon génie, quels seraient tes 3 vœux?

Etant comblée d’un point de vue familial mes vœux concerneraient ma vie professionnelle.
Développer à l’international mes deux marques Mademoiselle chérie et Mon petit iroquois et moi…
Partager ma vie entre la France et l’Italie.
Rencontrer le styliste pour qui j’ai le plus d’admiration à savoir Monsieur Christian Lacroix.

 

Quels sont tes projets?

Je prépare un défilé de mode sur Bordeaux pour le mois de Novembre pour la future collection été 2015 de Mademoiselle chérie.
Je viens de lancer une marque de textile pour les enfants (tour de lit, gigoteuse, sac de linge, bloomer ….) qui se nomme Mon petit iroquois et moi… et je souhaite la développer.
Accentuer la communication pour le développement de Mademoiselle chérie et de Mon petit iroquois et moi..

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*